Les Ducks feront une dernière offre à Matt Beleskey

Alors que Matt Beleskey devrait recevoir un certains intérêt lors de l’ouverture du marché des agents libres le 1er Juillet prochain, Bob Murray et ses Ducks n’ont pas encore abandonné tout espoir quant à la prolongation de l’attaquant canadien.

Lire la suite

Prédictions 2011 : #5 Conférence Ouest – Anaheim Ducks

Après quelques jours où j’ai été éloigné, faute de temps, de mon ordinateur, je reviens aujourd’hui pour vous proposer ma 8ème prédiction de cette série – et oui déjà … – qui concerne une équipe qui ne fait pas beaucoup de bruit depuis sa victoire en finale de la coupe Stanley en 2007, les Anaheim Ducks. Fort de leur beau parcours la saison dernière, les Ducks ont encore cette saison des raisons d’espérer à nouveau une qualification pour les playoffs.

L’an dernier les Ducks perdaient un élément clef de leur succès de 2007, leur capitaine Scott Niedermayer parti à la retraite. Pas beaucoup de monde voyait cette équipe se relever du départ de l’emblématique capitaine, rare vainqueur de la Stanley Cup en tant que capitaine avec deux clubs différents – Anaheim et New Jersey. Malgré tout, les Ducks ont su créer un groupe autour du nouveau capitaine Ryan Getzlaf. La défense qui faisait peur à tout le monde a prouvée, menée par un Lubomir Visnovsky au sommet de sa forme, qu’elle avait des ressources même sans Nieds. Et avec l’avènement de jeunes joueurs comme le très prometteur Cam Fowler il n’y a pas trop à s’en faire pour cette défense. Fowler a prouvé dès sa première saison qu’il pouvait facilement abattre le travail d’un top 4 défenseur.

Le succès des Ducks est en grande partie dû à leur belle attaque. Il faut reconnaitre qu’avoir Ryan Getzlaf, Corey Perry et Bobby Ryan devant ça aide énormément. Ces jeunes joueurs qui ont tous le même âge ont tous ensemble gagnés la Cup en 2007. De ce fait, leur relation sur la glace est quasiment fusionnel. Les déboires des Ducks en 2009/2010 sont dû aux blessures de ces joueurs clef et notamment celle de Ryan Getzlaf. La superbe saison de Corey Perry est à mettre en avant également. Beaucoup de monde attendait Sidney Crosby comme futur détenteur du trophée Maurice « Rocket » Richard en fin de saison. Mais avec la blessure du joueur des Pens, malin était celui qui prédirait que Perry allait être le seul à atteindre le plateau de 50 but en saison. Grâce à une fin de saison tonitruante, le joueur canadien décroche pour la première fois de sa carrière ce trophée du meilleur buteur, une juste récompense à la vue de son talent.

Mais au final si les Ducks doivent leur récents succès à un joueur c’est bien à l’éternel Teemu Selanne. Le joueur finlandais emblématique a prouvé à la saison dernière qu’à 41 ans il était encore capable de boucler une saison avec 80 pts et plus de 30 buts. Cette saison, il rempile encore une fois! Mais cette fois ci il y a comme un goût d’aurevoir; un dernier tour de piste avant de tirer sa révérence. Reste à savoir si sa production restera toujours aussi élevée? Rien nous permet d’en douter jusque là. Tant que Teemu reste en santé, il y a fort à parier qu’il sera un atout non négligeable pour les Ducks.

En parlant de santé, il faut aussi parler de Jonas Hiller, le gardien d’Anaheim. Victime depuis la saison dernière de vertiges récurrents, il a été écarté de la glace depuis la mi-saison dernière. Cette année, le staff des Ducks espèrent qu’ils pourront compter sur lui pour toute la campagne. Il est un élément clef de la réussite des Ducks cette saison. Bien que sans lui ils arrivent à se qualifier pour les séries, rien ne permet de croire que ceci pourra se répéter. Mieux vaut donc pour eux l’avoir devant le filet qu’à l’infirmerie. En tout cas si Hiller est en forme, les Ducks deviendrons un sacré client dans la division pacifique, au duel avec les Kings et les Sharks.

Anaheim dispose donc de ressources sûres pour aller chercher une nouvelle place en série cette année. Randy Carlyle peut compter sur un groupe quasiment inchangé et qui a déjà prouvé qu’il était capable d’aller titiller plus d’une fois les grosses armadas de la conférence Ouest. Les Ducks font donc office du parfait outsider pour aller créer la surprise cette saison dans cette conférence Ouest qui année après année est toujours aussi serrée et indécise.

Les 5 joueurs à surveiller à Anaheim :

– Corey Perry

– Teemu Selanne

– Jonas Hiller

– Lubomir Visnovsky

– Cam Fowler