Avec Jason Zucker, le futur est en marche pour le Wild …

Même si la saison 2011/2012 des Wild est officiellement terminée depuis dimanche et la défaite 3-0 à Washington, il y a de quoi être enthousiaste en cette fin de saison pour les fans de la franchise du Minnesota. Hier soir, on apprenait que le Wild avait conclu une entente avec l’un de ses trois 2nd tour de draft en 2010, Jason Zucker! L’arrivée du joueur de l’université de Denver (Pioneers) n’est que le prélude à l’arrivée de pas moins de 7 prospect dans l’effectif du Wild dès la saison prochaine. Zucker devrait prendre part à son premier match NHL dès jeudi soir contre Florida. Ice & Field se charge des présentations …

Même sans avoir pris part à un seul match NHL dans sa vie, Jason Zucker est rentré dans l’histoire du hockey nord américain dès hier soir et la signature de son contrat avec la franchise des Minnesota Wild. En effet, il devient le premier joueur ayant grandi et s’étant entrainé à Las Vegas devenant officiellement un joueur de la NHL. Jamais dans l’histoire de ce sport en amérique du nord un joueur ayant évolué à Las Vegas et s’y étant entrainé est devenu joueur NHL. Ceci aujourd’hui du passé avec l’arrivée de Jason dans l’effectif des Wild.

Alors pourquoi une arrivée si tardive pour l’ancien ailier gauche des Pioneers de Denver? Tout d’abord on est à une période charnière de la saison où les championnats universitaires arrivent à leur terme. Les Pioneers, qui font partis de la WCHA (Western Collegiate Hockey Association) ont terminés leur saison depuis maintenant deux semaines suite aux finales de ce championnat s’étant déroulée par la même occasion sur la glace du Xcel Energy Center, patinoire des Wild. Dès lors beaucoup d’équipes NHL en profite soit pour signer des joueurs universitaires n’ayant pas été draftés (ou ayant vus leur droits de draft arrivés à leur terme) ou les joueurs dont elles détiennent encore les droits de draft. Avec Zucker, les Wild se classent dans cette dernière catégorie.

Jason Zucker est un joueur atypique! Rapide sur ses patins, énergétique et surtout un vrai buteur. Il est considéré comme un futur 3rd liner (3ème ligne) pour cette équipe. Mais peut être que Jason peut démontrer encore plus. Il sort d’une saison pleine avec les Pioneers. Ayant inscrit 23 buts et compté 45 pts cette saison, il compte parmi les leader de la WCHA dans ces deux catégorie. Il a même été élu meilleur joueur de la ligue la saison dernière avec des stats bien moindres que celles exposées précédemment. Mais en l’intégrant dans l’effectif pro, Chuck Fletcher et son staff espèrent donner à Jason une courte expérience du haut niveau et aux coach une meilleure compréhension du jeu du jeune joueur.

Mais il y a une autre raison à l’arrivée de Zucker à cette période même de la saison. Comme je l’ai dis, la saison est terminée pour les Pioneers. Mais qui plus est Fletcher dispose de 7 jeunes joueurs qui devraient devenir pro la saison prochaine et donc frapper à la porte de la ligue nationale. Il en a déjà signé 6 cette année et il est dans l’attente de la concrétisation du contrat du plus prometteur d’entre eux, Mikael Granlund. Ayant tous signés un Entry Level Contract (ELC), leur bail avec le Wild expire pour tous dans 3 ans. Ceci déplait à Fletcher. En effet, si ses 7 joueurs explosent réellement, dans 3 ans la saison morte risque d’être bien trop épicée pour le Wild pour resigner l’ensemble de ces joueurs. Minnesota serait dans ce cas contraint de se séparer d’un bon nombre d’entre eux pour satisfaire les exigence du cap salarial.

Sachant ça, Fletcher espère dispatcher tous les contrats de ses jeunes joueurs. Comment peut-il faire? En faisant jouer ses jeunes joueurs capable de jouer pour les Wild dès cette saison. Les règles de la NHL sont simple! Pour les joueurs venant des ligues canadiennes, la première année de leur contrat de rookie est considérée comme prise en compte dès lors qu’ils ont pris part à plus de 10 matchs dans la ligue nationale. Pour les joueurs venant des ligues américaine, leur première année est compostée dès lors qu’il prennent part à 1 match NHL. Pour Jason Zucker, se trouvant dans le deuxième cas de figure, sa première année NHL de son ELC sera l’année 2011/2012. Il deviendra donc joueur autonome avec compensation dès le 1er Juillet 2014. Pour les autres joueurs, leur ELC signé cette année arriveront à leur terme le 1er Juillet 2015.

Voilà en quoi Fletcher a un intérêt de faire jouer Zucker dès cette saison avec le Wild. Qui plus est, il veut l’intégrer à l’effectif des Aeros qui prendra part cette année encore aux playoffs de la Calder Cup en AHL.  Il pourrait en faire de même avec Brett Bulmer, le joueur des Kelowna Rockets (CHL) qui a déjà pris part aux 9 premiers matchs de la saison avec le Wild. Pour l’instant son équipe est menée 2-0 au premier tour des séries de la WHL. Bulmer pourrait donc revenir dans le Minnesota pour prendre part à au moins un match et donc atteindre le plateau des 10 matchs nécessaires à consumer la première année de son contrat.

Mais dans cette logique savamment calculée par le staff des Wild pourrait venir s’ajouter un élément d’incertitude : la nouvelle convention collective de la ligue! Les négociations entre la NHL et la NHLPA ne sont pas encore officiellement lancées mais il est sûr que la question du contrat des joueurs et des jeunes joueurs sera abordée. Quid de cette logique si les règles des agents libres changent d’ici l’été? En tout cas le staff des Wild aura pris le risque de parier sur le prolongement des règles actuellement en vigueur.

Zucker est donc le premier des nombreux espoirs à se joindre aux Wild. Dès la saison prochaine pas moins de 7 nouveaux et talentueux jeunes visages s’ajouteront à cette équipe : Jason Zucker, Brett Bulmer, Charlie Coyle (1st round 2010 – St John Sea Dogs), Johan Larsson (and round 2010 – Byrnas IF Gavle), Jonas Brodin (1st round 2011 – Farjestads BK Karlstad), Zack Phillips (1st round 2011 – St John Sea Dogs) et le « sauveur » Mikael Granlund ( 1st round 2010 – HIFK).

La saison 2011/2012 avait déjà été un grand chamboulement dans l’organisation des Wild avec le départ de Brent Burns et de Marty Havlat en contrepartie de Dany Heatley et Devin Setoguchi. Même si ces ajouts n’ont pas aidés le Wild à reprendre part à la joute printanière, ils y contribueront certainement dans le futur. Mais la saison 2012/2013 nous prépare de nouvelles surprises avec tous ces jeunes qui vont débarquer dans le grand club et qui font mettre un grand coup de pied dans cette fourmilière bien morose depuis le début de l’année 2012.
Qui plus est avec le marché des joueurs libres où le Wild a décidé de jouer es premiers rôles, il y a de quoi être très enthousiaste pour la saison prochaine … ou alors dans le cas contraire se pendre! Les sacrifices consenties depuis maintenant 3 ans et l’arrivée de Chuck Fletcher sont proches de payer. Et il ne faut pas oublier que les Wild drafteront selon toutes vraisemblance un joueur du top 5 cette saison et peut être bien que celui ci constituera le 8ème jeune joueur se joignant à l’organisation la saison prochaine.

Enfin vous l’aurez compris, la signature de Jason Zucker commence à faire souffler un doux vent de jeunesse, de talent et surtout d’espoir sur les plaines du Minnesota qui en a cruellement besoin …